Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SENEGAL EMERGENT» POUR RECONQUERIR LE PUBLIC
La chanteuse Arame Thioye a présenté hier, mardi 31 juillet, au centre culturel Blaise Senghor, son tout nouvel album titré «Sénégal Emergent». L’opus de huit titres devra donner un nouveau départ à l’artiste qui était aux «Usa » pendant cinq ans.
 
Après cinq ans d’absence de la scène musicale sénégalaise dus à un « exil » aux Usa pour rejoindre son mari, la chanteuse Arame Thioye veut reconquérir son public. A cet effet, elle est revenue avec un album intitulé « Sénégal Emergent » mais loin de la politique, dit-elle. Elle  l’a présenté hier, mardi 31 juillet, devant des artistes comme Père Ouza Diallo, Salam Diallo, Mame Goor Diazaka. Composé de huit titres, l’album traite différents thèmes.
 
Dans « My Lover » qui est le premier titre, Arame Thioye parle des « situations existentielles un peu tendues qui existent au sein des belles familles ». Le second titre intitulé « Diangal » évoque, quant à lui, la « question de l’enseignement et sa place dans la vie ». Dans la production « Sénégal Emergent » où il y a un morceau du même titre, on retrouve également le titre « Mbollo » qui appelle à « l’union ».

Pour ce qui est ce nouvel album, Arame Thioye a diversifié les styles en faisant du mbalax, du style cubain et acoustique et de l’afrobeat. Pour ce genre musical, la chanteuse l’a interprété à travers le morceau « Sama âme sœur » en compagnie de sa fille Binta. « Sénégal Emergent » compte également les tubes tels que «  Borom Taar », « Si c’était à refaire » en duo le chanteur Mehdi, et « Sama Yaye ».
 
Dans lequel titre, Arame Thioye invite les gens au culte de la vérité. L’album « Sénégal Emergent» a vu la participation de plusieurs artistes comme le claviste et arrangeur Papis Konaté, des musiciens du Raam Daan, les batteurs de « tama » tels que Yatma Thiam et Pape Ndiaye. Il faut souligner que le nouvel album est le troisième de sa carrière et celui d’un nouveau départ. Selon Arame Thioye, si cet album a pu voir le jour, c’est parce que durant son séjour aux Etats-Unis, elle faisait des « techniques vocales ». « J’ai aussi fait  des rencontres avec des Espagnols et des Jamaïcains qui lui ont permis d’enrichir sa musique », dit-elle.
 
Arame Thioye tend ainsi à reconquérir le grand public avec cet album. Concernant la promotion de l’album, elle a son programme qu’elle n’a pas voulu dévoiler pour l’instant. Il faut rappeler que les débuts d’Arame Thioye dans la musique remontent aux années 2000. Son premier album titré « Borom Taar » est sorti en 2004, le second disque intitulé « Louko fi djar » en 2007.