Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Publié par Domou pikine

# L'assassinat de Mariama Sagna n'est pas politique#
Hier le procureur du tribunal de Pikine faisait face à la presse, voici sa déclaration : 

"Le samedi 7octobre 2018, Mariama Sagna qui est militante du parti Pasteef a participé à un meeting dans la localité de keur Massar où elle réside. Ainsi, elle a requis des services de deux charretiers nommés Ousseynou Diop et Saliou Boye aux fins de transporter des fauteuils de son domicile au lieu du rassemblement à la de la manifestation, aux environs de 20h ces derniers ont embarqué les meubles à bord de leurs charrettes pour les ramener chez la victime. Arrivés ils ont trouvé la dame Mariama Sagna à moitié nue dans sa chambre entrain de se devertir ce qui n'a pas manqué de leurs donner des idées. Les mis en causes l'ont donc attaquée, l'ont violée tout en l'étranglant pour l'empêcher de crier causant ainsi son décès. Avant de quitter les lieux du crime, Ousseynou Diop et Saliou Boye ont subtilisé un poste téléviseur et un téléphone portable appartenant à leur victime. Des investigations subséquentes menées par les éléments de la brigade de gendarmerie  territorialede keur Massar en collaboration avec leurs collègues de la brigade de recherche de Faidherbe ont permis l'interprétation du premier charretier Ousseynou Diop qui a reconnu avoir participé à la commission des faits. Toute fois, il a expliqué s'être contenté de maîtriser Mariama Sagna par les jambes pour permettre à Saliou Boye son acolyte de commettre le viol. Le mis en cause a révélé que c'est ce dernier qui a étranglé la victime. Sur un autre registre, Ousseynou Diop a déclaré que le téléviseur a été remis à un nommé Khadim Gueye qui habite Keur Massar. Arrêté et entendu, celui-ci a soutenu avoir rendu l'appareil à Saliou Boye qui l'a ensuite confié à sa mère Fatou Binetou Thiam établie à Gnakoul Rap. Le transport effectué au domicile de cette dernière a confirmé cette thèse car la télévision y a été retrouvée soigneusement enveloppée dans un tissu et rangé dans la chambre de la maîtresse des lieux. Saliou Boye le deuxième mis en cause est toujours en fuite et aux dernières nouvelles il se trouve aux environs de Kaolack. Toutes les unités de gendarmerie de la région sont en alerte et devraient procéder incessamment à son arrestation. A ce stade de l'enquête trois personnes ont été placé en garde à vue. Il s'agit du charretier Ousseynou Diop, et des deux personnes qui ont reçues la télévision en l'occurrence Khadim Gueye et Fatou Binetou Thiam. Par conséquent, il y'a de préciser que cette affaire ne relève d'aucune connotation politique. En outre, il ressort du certificat du genre de mort établi le 09octobre 2018 au nom de Mariama Sagna qu'elle est décédée à la suite d'une asphyxie mécanique par strangulation et que la présence de signes d'agression sexuelle a été noté.
Je vais terminer par remercier et féliciter les éléments de la brigade de Keur Massar ainsi que leurs collègues de la brigade de Faidherbe pour leurs perspicacités et le professionnalismes  dont ils ont fait montre pour mener cette investigation. Vous comprenez aisément que nous ne pouvons pas entrer dans les détails pour ne pas gêner l'enquête."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article