Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Publié par Domou pikine

Dans cet article que je vous propose de lire, je m'efforce de donner des informations essentielles et pertinentes dans la phase déterminante du jour du scrutin.Cet article dresse un bref aperçu du processus électoral Sénégalais en mettant en exergue les étapes clefs du cycle électoral.
Parallèlement je m'efforce de montrer le rôle, le devoir civique et la définition du citoyen dans tout ça.
Lisez...
Ancienne colonie de l'Afrique Occidentale Française, le Sénégal accède à l'indépendance le 04 Avril 1960 et son premier Président fût Monsieur Léopold Sédar Senghor (de 1960 à 1980). 
À la suite des conflits institutionnels survenus en 1963 , les partis politiques d'opposition sont interdits. Un amendement constitutionnel intervenu en 1976, institue un système à quatre partis: 
Le Parti Socialiste ( Senghor), le Parti Démocratique Sénégalais (Wade), le Parti Républicain de l'indépendance ( Majmouth Diop) et le Mouvement Républicain Sénégalais (Boubacar Gueye). 
Et le citoyen dans tout ça?
La citoyenneté, c'est l'appartenance à une cité, à une nation, c'est l'exercice de droits et devoirs civiques. Mais plus encore, c'est la reconnaissance d'un certain nombre de valeurs sociales, sociétales et républicaines communes induisant des droits et obligations. De ce point de vue le citoyen n'est pas un assemblage d'organes. Il n'est pas non plus ce qu'on fait de lui mais il est aussi et surtout ce qu'il se fait. 
Dès lors le citoyen est un membre de la volonté générale. Chaque individu est à la fois citoyen et sujet ; il est citoyen en tant qu' il est actif et participe à l'élaboration des lois, il est sujet en tant qu'il est passif et doit obéir aux lois.
Sous ce rapport il me semble important et pertinent de préciser les " béatitudes du politique".
Heureux le politicien qui a une haute idée et profonde conscience de son rôle.
Heureux le politicien dont la personne reflète la crédibilité. 
Heureux le politicien qui travaille pour le bien commun et non pour son propre intérêt.
Heureux le politicien qui reste fidèlement cohérent.
Heureux le politicien qui réalise l'unité.
Heureux le politicien qui s'engage dans la réalisation d'un changement radical.
Heureux le politicien qui sait écouter.
Heureux le politicien qui n'a pas peur. 
Article écrit et publié par Maxime Kanfany.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article