Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Publié par Domou pikine

Bonsoir chers lecteurs assidus de l'article dénommé Eurêka aujourd'hui, dans la perspective de réfléchir sur la vie politique, j'ai centré ma réflexion sur la démocratie qui est une nécessité pour la bonne marche de la société.
Lisez...
Article intitulé: Quelle démocratie au Sénégal?
L'homme est un être dont la réalisation et le perfectionnement se font de manière indéfinie. Et pour une telle réalisation il faut un certain nombre de références telle que la démocratie dont l'application et le respect posent souvent problème.
Qu'est-ce que la démocratie? 
Plusieurs définitions sont souvent données de la démocratie, la plus courante étant basée sur le sens étymologique du terme: régime politique où la souveraineté est exercée par le peuple. Cette définition a été améliorée par le seizième Président des États-Unis d'Amérique, Abraham Lincoln. Sa formule, considérée, comme la définition classique de la démocratie est " le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple." 
Reconnaissons de prime abord que la démocratie est un idéal;  et que certains pays s'en approchent plus que d'autres sans l'atteindre pour autant.
En disant cela, j'ai à l'esprit l'image d'une asymptote dans la géométrie euclidienne. Les pays dits démocratiques ont des régimes qui sont comme des courbes asymptotiques tendant vers une ligne droite l'axe des coordonnées que représente la démocratie idéale. Mais cette ligne droite, cette démocratie idéale, n'est jamais réellement atteinte. La courbe asymptotique ne touche jamais la ligne droite qui représente l'axe des coordonnées. La concrétisation de la démocratie est donc une œuvre difficile et de longue haleine menacée par toutes sortes de dérapages, comme nous aurons l'occasion de le constater. La réalisation de la démocratie est un défi constant.
En effet, de nos jours, un État étant une unité beaucoup plus vaste qu'une petite famille ou un petit village où tous les membres peuvent facilement se réunir pour exprimer les problèmes les concernant et prendre les décisions appropriées, la démocratie, au niveau de nos États modernes, est nécessairement représentative. Ainsi, la démocratie contemporaine est principalement indirecte; car le peuple délègue ses pouvoirs à un groupe de personnes qu'il choisit, en principe librement, et qui délibèrent et décident en son nom, étant entendu qu'une consultation populaire par référendum devrait pouvoir être organisée à tout moment pour permettre au peuple de se prononcer directement sur des problèmes cruciaux concernant son bien-être et l'avenir du pays et pour lesquels il n'a pas donné un mandat spécial ou spécifique à ses représentants. En tout premier lieu, disons, avec le philosophe grec Aristote, que la liberté est à la base de la démocratie.
Celle-ci s'applique à un régime où s'épanouissent les libertés individuelles et les libertés collectives; un régime qui ignore l'arbitraire et les justices de toutes sortes et qui se donne comme finalité le bonheur de tous les citoyens.
Article écrit et publié par Maxime Kanfany. 
La semaine prochaine pour la suite inch'Allah.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article