Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Publié par Domou pikine

L'enquête de la BBC intitulée"scandale à 10 milliards de dollars" ciblent directement Aliou SALL, le frère du Président Macky SALL et Frank TIMIS mais la liste des personnes qui devront être auditionnées dans le dossier sera plus longue : au premier plan, le Président de la République Macky SALL, signataire des décrets de validation des contrats objets du reportage, Maître Abdoulaye WADE a qu'on dit que les contrats ont été signés sous son magistère, en 2012, avant qu'il ne perde le pouvoir, l'IGE, Monsieur Abdoul MBAYE, ancien Premier Ministre, contresignataire des décrets, Monsieur Thierno Alassane SALL, ancien Ministre de l'Energie, Monsieur Aly Ngouye NDIAYE, Monsieur Mamadou FAYE, DG de Petrosen, certains chefs de direction et de services, toutes personnes impliquées de pmprès ou de loin, citées ou non dans le documentaire. Tous ceux qui ont aussi intérêt à la manifestation de la vérité la gestion du pétrole et du gaz du pays. Tous les contrats, décrets, documents y relatifs doivent être rendus publics. L'Etat doit rendre compte au peuple sénégalais et chercher à se laver à grande eau parce que sa responsabilité est mise en cause au premier plan dans le reportage de la BBC. Le procureur saisi doit aller jusqu'au bout, sans complaisance. Il représente et doit protéger les intérêts de la société. Monsieur Aliou SALL, Manager de Petrotim devra aussi rendre compte par rapport au 250 000 milliards qui seraient versés dans à sa société et que l'enquête de la BBC qualifié de pot-de-vin. C'est pourquoi je pense que la Cour de l'Enrichissement Illicite CREI qui est encore vivant devrait le convoquer afin qu'il puisse s'expliquer sur ces 250000 dollars réclamés par Frank TIMIS à BP et qui ont été réellement versés. Que de rebondissements en perspectives autour de ce documentaire. Je fais partie du peuple sénégalais. Je suis à côté de mon peuple et je soutiens mon peuple dans son combat.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article